Diagnostic hémochromatose

Plus 10, 2016 Admin Santé 0 4
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

Les méthodes les plus courantes de diagnostic de l'hémochromatose sont: des tests sanguins de fer, des tests sanguins, génétiques, IRM et une biopsie du foie. Il est souvent fait des études capacité de fixation du fer et la saturation de la transferrine dans le sang pour détecter une surcharge en fer. D'autres études sont également effectuées pour confirmer le diagnostic: Des études de fer et/ou des tests sanguins génétiques.

La majorité des personnes atteintes d'hémochromatose (87%) ont identifié deux mutations de gènes, l'examen génétique afin de confirmer le diagnostic. Des études génétiques sont également utilisés pour déterminer si la famille est à risque de l'hémochromatose. Les résultats des tests génétiques sont les mêmes symptômes si la personne a développé.




Il peut également être nécessaire d'IRM et/ou une biopsie du foie pour confirmer le diagnostic. Les études IRM du foie (ou d'autres organes qui absorbent le fer) avec une évaluation quantitative de la concentration de fer peuvent révéler des dépôts anormaux de fer. Par biopsie du foie, une aiguille fine dans le foie et est inséré avec le patient sous anesthésie locale. Avec l'aiguille d'une petite quantité de tissu hépatique à être examiné au microscope et en mesurant leur teneur en fer et d'autres signes de l'hémochromatose est extrait. Le diagnostic de hémosidérose pulmonaire idiopathique commence par des tests sanguins et des études radiographiques de la poitrine.

(0)
(0)

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha