L'adhérence, fusion et la pénétration du virus dans les cellules infectées

Avril 21, 2016 Admin Santé 0 6
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

Le premier événement dans le cycle de replication du VIH commence par la liaison de la protéine de surface gp120 molécule CD4 sur la cellule cible une affinité élevée. Ce dernier se trouve principalement dans les auxiliaires ou helper lymphocytes (les aidants), les monocytes, macrophages, cellules dendritiques de Langerhans et/lymphocytes précurseurs des sous-ensembles de thym.
Pour la fusion efficace de la membrane virale avec la membrane cellulaire, ou simultanée supplémentaire de liaison de la gp120 à une famille de récepteurs de cytokines chimiotactiques corécepteur physiologiquement intégrés ou quinquinas nécessaire.
Il existe trois principaux récepteurs capables de se lier VIH: CCR5, CCR3 et CXC4. Le type utilisé corécepteur est un déterminant important du tropisme cellulaire du VIH et a des implications importantes immunopathogène. Un changement conformocional qui expose gp41 que vient après Activité fusogène est capable de provoquer la libération du contenu viral dans le cytoplasme de la cellule cible.
Une fois que le contenu est gagné intérieur de la nucléocapside de cellules, initie la transcription de l'ARN viral à une copie d'ADNc complémentaire de l'action de la transcriptase inverse virale. Ainsi plusieurs copies d'ADNc sont formés, qui sont labiles et dégrader rapidement dans les cellules au repos ou activées.

(0)
(0)
Article précédent Causer l'obésité
Article suivant Trackfone LG 840G

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha