L'Espagne est le quatrième dans le nombre d'avortements en Europe avec plus de 122 000 cas

Avril 3, 2016 Admin Santé 0 4
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

Espagne au quatrième rang dans le nombre d'avortements dans l'UE, avec plus de 122 000 par an en 2008, alors que l'année dernière, ce était à la sixième place, avec plus de 112 000 chaque année. En outre, ce est le pays où la plupart des avortements sont augmentés dans les 10 dernières années, comme le montre le rapport de l'Institut de Politique Familiale (IPF).

Ainsi, alors qu'en Italie (5156 avortements moins), Allemagne (2387 moins) et le Royaume-Uni (3361) a reculé le nombre d'avortements en 2008 par rapport à 2007, les estimations pour l'Espagne sont que l'année dernière aurait dépassé 122 000 avortements annuels. Avec cela, l'Espagne en 2008 a dépassé l'Allemagne (114 484 avortements) et l'Italie (121 400) et deviendra le quatrième pays dans l'UE-27, avec plus de nombre d'avortements.




Dans la liste de 2007, les pays que la plupart des avortements ont été pratiqués dans cet ordre, le Royaume-Uni, France, Roumanie, Italie, Allemagne et Espagne, tandis que les pays avec moins d'interruptions étaient Portugal, en Pologne et au Luxembourg.

Selon le président de l'IPF, Eduardo Hertfelder, "continuer à insister sur cachant la réalité, les politiques de contrôle des naissances ou les lois qui ont besoin d'augmenter encore le nombre d'avortements est donc pas une solution efficace."

»Et« besoin de prendre un engagement ferme pour la vie. Et 'nécessaire de faire une véritable politique de prévention et d'aider les femmes enceintes à leurs enfants peuvent avoir. Le contraire ne fera qu'augmenter le drame des femmes la plupart des Espagnols ", a déclaré .

Plus d'un million d'avortements dans l'UE en 2007

IPF L'étude note qu'en 2007 il y avait 1,2 millions d'avortements dans l'UE-27, qui est un avortement toutes les 25 secondes. De ces pauses, la majorité (931 396) ont été menées dans l'UE-15, soit une augmentation de 11,2 pour cent à partir de 1997, 95 pour cent de cette augmentation est due à l'interruption de la croissance en Espagne et au Royaume-Uni.

De même, l'étude montre que, au contraire, les avortements dans les pays de l'élargissement ont été réduites de 650 869 en 1997 à 306 335 avortements en 2007, en baisse de 52,9 pour cent.

Selon le rapport, dans les 10 dernières années ont perdu 13 millions d'enfants à l'avortement dans l'UE-27, dont la plupart étaient en Europe à 15. En particulier, la Roumanie, la France et le Royaume-Uni sont, de loin l'UE-27 avortements accumulées au cours des 10 dernières années.

Hiver démographique

En outre, l'Institut de la politique familiale, indique que «le fait qu'une personne sur cinq grossesses (19,1 pour cent), dans l'avortement de fin est une des causes de la faible taux de natalité en Europe et l'hiver démographique actuelle" .

De même, Hertfelder avertit que un sur sept avortements chez les filles de moins de 20 ans. «L'avortement est devenu la principale cause de mortalité et incidence vérifiable sociale et démographique», ajoute-il.

Pour Hertfelder, ces données démontrent que les politiques des différentes administrations "ont échoué et/ou sont obsolètes, alors un changement radical est nécessaire." À cet égard, invite le gouvernement à «toute politique de prévention fondée sur le renforcement des avantages sociaux, y compris économique, pour les femmes enceintes."

(0)
(0)

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha