L'intimidation: Histoires personnelles

Plus 3, 2016 Admin Famille 0 7
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

Ce est incroyable comment l'intimidation a été autorisé à se produire pendant des décennies et il est temps d'attirer l'attention. Ce est un signe de la différence des générations et comment les enfants ont été soulevées? Et «le résultat d'un média social naissant? Et d'un autre signe de ce pays a perdu beaucoup de ses mœurs et les valeurs? Est le manque d'interaction parent-enfant à blâmer? Nous devons blâmer les jeux vidéo ou rock and roll?

Je ai été victime d'intimidation grandir, et à cette époque ne avait pas de nom. Il est allé dans les écoles, le terrain de jeu local, l'église, et aussi dans ma cour. Puis adultes simplement écrit à la craie jusqu'à "enfants d'être simplement des enfants." Aujourd'hui, les écoles sont maintenant tenus de fournir une formation pour le personnel et les étudiants sur les signes de lois d'intimidation et de lutte contre l'intimidation sont créés à travers le pays.




Bullies sont de toutes formes et tailles, quelque chose qui n'a pas changé au fil des ans. Quand je étais petite étaient les jeunes qui sont populaires, ballot, bande de geek, hooligans, athlètes, etc. Ce ne était pas spécifique au sexe, et ne faisait aucune différence quelle partie du pays où vous résidiez. Le plus triste est l'intimidation non seulement arrêter quand vous devenez un jeune adulte. Ma dernière expérience avec l'intimidation se est produite sur le travail par un collègue au milieu des années 1990.

Pour certains de mes histoires peut sembler insignifiant, mais je ai grandi dans une génération avant que les ordinateurs, l'Internet, les médias sociaux et les téléphones mobiles. L'intimidation est de l'intimidation, même si elle se traduit par un individu à perdre leur estime de soi, l'estime de soi, étant l'embarras et le ridicule, et se sentir comme un paria.

Je partage deux histoires depuis que je étais enfant. Les histoires qui suivent sont un couple d'enquêtes sur le moment et qui devraient enseigner à nos enfants à propos de l'intimidation. Dernière est un lien pour plus d'informations et de ressources sur l'intimidation.



intimidation sur l'Ecole aire de jeux

Ma première expérience avec l'intimidation a eu lieu dans la cour de l'école, quand je étais à la maternelle. Je étais une jolie fille aux longs cheveux bruns et des taches de rousseur. Ma mère me aimait se habiller en costumes, chaussettes blanches et des chaussures de style Mary Jane.

Peu importe comment ma mère a essayé, je ne rentre pas avec les autres enfants. Vous voyez, quand je avais environ six mois mes parents ont remarqué un changement dans mes yeux. Au moment où je ai commencé à la maternelle, je avais subi trois chirurgies séparés pour travailler sur les muscles de mes yeux. Mes yeux allaient à travers et je ai eu un œil paresseux. Je ai dû porter des lunettes et des pansements oculaires ensemble, et faire des exercices oculaires dans la nuit pour essayer de renforcer mes yeux.

Donc ici, je suis, une belle petite fille de quatre yeux avec des taches oculaires. Je ai été immédiatement perçu comme «différent», «bizarre», «mauvais» et «handicap». Je ai adoré la récréation et aimé jouer à l'extérieur avec les autres enfants. Un après-midi, tout comme nous avons été appelés, quelqu'un a appelé mon nom et je me suis tourné vers la voix. Avant que je puisse dire ou faire quoi que ce soit une poignée de terre et les feuilles ont été poussé dans sa bouche. Les enfants dans la cour de récréation riaient et personne ne se souciait. Cette belle petite fille il pleurait, en essayant de cracher la saleté et les feuilles et se composer d'aller à l'intérieur.

Même aujourd'hui, je ne peux toujours pas se rappeler le visage de la personne qui l'a fait pour moi, mais je ne ai jamais oublié l'événement et fait me sentir si faible.

intimidation Au Camp Band

Sixième année était la première année que vous pouvez prendre ou à bande, orchestre ou chorale. Je ai choisi la bande, et mon instrument de prédilection était la flûte. Ce était l'été après ma 6e année de qualité quand mes parents me ont envoyé pour une semaine Camp Band longtemps sur le campus de l'Université d'État Sam Houston à Huntsville, Texas.

Mon meilleur ami à l'époque, Margie et moi étions tous deux assister au camp. Les choses allaient très bien et je appréciais de plus en rester sur le campus dans les dortoirs. Margie et moi étions à la fois à l'âge où nous avons commencé à remarquer les garçons. Margie était intéressé par un gars et il avait passé quelque temps ensemble dans les séances d'entraînement.

Environ la moitié de la semaine, nous étions dans des dortoirs d'attente pour une soirée pizza pour commencer. Margie entra dans la chambre, nous avons partagé, et a commencé à me accuser d'essayer de voler son petit ami de son. Je ne avais absolument aucune idée de ce dont il parlait. Je ne ai jamais eu un quelconque intérêt dans le garçon qui avait fait des amis, et je ai parlé avec lui pendant un court laps de temps pendant que nous attendions pour lui de terminer une leçon. Je lui ai dit à maintes reprises que je ne avais pas fait quelque chose pour essayer de voler le garçon, mais juste ne pas me écouter. Il se précipita hors de la salle.

Quelques minutes plus tard, elle revint avec plusieurs autres filles, et tout a commencé à me crier dessus et me insulter. Ils se moquaient de moi pour la façon dont je ai regardé, habillé, ont agi .... tout ce que vous pourriez penser, y compris l'accusation étant que je essayais de voler un gars loin de mon meilleur ami. Cela a duré pendant plusieurs minutes avant de quitter la salle.

Mon soi-disant meilleur ami ne me avait pas le reste de la semaine, si ce ne est de me appeler noms ou de faire une scène en face des autres. Quand je ne étais pas dans une séance d'entraînement, je me suis caché dans ma chambre. Je ai mangé mon repas seul, et essentiellement eu aucune interaction autre que les instructeurs. Je me suis vite devenu retirée et ne avait rien à voir avec l'un des autres enfants. La nuit avant notre grand camp de concert organisé une fête et la danse. Je étais tellement bouleversé par l'incident que je ne ai pas participé. Je me souviens de se cacher dans ma chambre et de compter les heures jusqu'à ce que je pouvais rentrer à la maison.

Le lendemain, ce était la fin d'un champ nous avons effectué notre concert pour les parents. Mes deux parents ont dû travailler, je ai donc été pour revenir à Houston avec mon meilleur ami. Il n'y avait rien à faire. Je ai eu à endurer ce qui semblait une maison de la promenade interminable assis à côté d'une jeune fille qui avait fait ma vie un enfer pour un couple de jours. Je ai finalement eu la maison et je ne ai pas parlé de cette fille que bien des années plus tard. Il ne se est excusé et nous ne avons jamais parlé de nouveau.

I Hate Bullies Hans Wilhelm

  • Parents | Scholastic.com
    Des conseils d'experts sur les livres pour enfants et de la lecture, les arts et l'artisanat, les activités et le rendement scolaire. Voir bulletin d'information, des articles et des pics parent hebdomadaire pour le préscolaire, le grade, et Middle School.

Site du gouvernement pour les parents et les enseignants

  • Accueil | StopBullying.gov
    L'intimidation peut se produire ne importe où et à ne importe qui. Aidez à stopper le harcèlement à l'école, en ligne, et dans la communauté. Pour plus d'informations, visitez StopBullying.gov.

(0)
(0)

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha