Plus de la moitié des parents ne perçoivent pas leurs enfants en surpoids

Mars 28, 2016 Admin Santé 0 10
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

Vu et lancent une campagne seedo à éviter de trop manger pendant la saison de Noël. En Espagne, il est estimé que 14% des enfants sont obèses et plus du double en surpoids.

Une réalité croissante qui ne reçoit pas 60% des parents de ces enfants.




Donc, dit que les données présentées par la Société espagnole d'endocrinologie et de nutrition (SEEN) au cours de la quinzième édition de la Journée obèse personne, organisés en collaboration avec la Société espagnole pour l'étude de l'obésité (seedo).

Ce manque de perception qui ressort d'une étude espagnole, coordonné par le professeur de l'Université Autonome de Madrid (UAM) Fernando Rodriguez Artalejo.

La perception des parents aux enfants la morbidité est "déformée", bien que l'Espagne est déjà au sommet de l'obésité infantile en Europe, avec des taux similaires du Royaume-Uni.

Le pourcentage d'enfants obèses est "très proche" aux États-Unis, où cette maladie pour 15% de la population des enfants, "il semble que finalement battu" le problème dans les années à venir.

"Nous sommes confrontés à la première génération qui peut vivre moins que ceux qui l'ont précédé."

Il indique également qu'il ya des gens avec l'obésité et le surpoids ne perçoivent pas le problème lui-même.

Ainsi, jusqu'à 24% de ces femmes ne perçoivent pas leur surpoids, tandis que chez les hommes, le pourcentage de ceux qui "regarde normales» se élève à 30%.

"Nous paragraphe du régime méditerranéen et l'exercice ont diminué," explique le Dr Lucas, en insistant sur le «problème grave» associée au surpoids et à l'obésité associée à diverses maladies, les maladies cardiovasculaires et respiratoires et même le cancer.

«Mangez sainement et de prendre soin de votre vie '

Pour ce faire, et avant leurs excès alimentaires de Noël, et seedo VISA lancé le «Profitez de la saison de Noël sans prendre de poids.

Mangez des aliments sains et de prendre soin de votre vie », avec lequel rappelle que" peut aussi célébrer les fêtes sans négliger un certain contrôle alimentaire. "

Les deux organisations prétendent modifier aussi peu que possible, les habitudes alimentaires, le maintien des heures régulières pour les repas et la pratique 30 minutes d'exercice par jour, car cela peut «compenser les calories supplémentaires de repas de fêtes."

Ils insistent sur le «fruit de l'arrestation" pour éviter picorer et sauces industrielles, les remplacer avec de la graisse à base de plantes trempette au yogourt ou fait maison à base de plantes.

(0)
(0)

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha