Provoque l'infertilité et la stérilité chez les hommes

Juin 1, 2016 Admin Santé 0 13
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

  • L'infection dans les organes sexuels, telles que les maladies vénériennes, la prostatite ou des oreillons
  • Une blessure aux testicules, comme un accident, la chirurgie ou la radiothérapie pour le cancer
  • Questions du pénis comme l'hypospadias. Hypospadias est une malformation consiste en une ouverture dans une partie proche de l'extrémité d'ouverture du pénis
  • très haute température dans les testicules, comme la cryptorchidie ou vivre dans un climat chaud. L'utilisation de sous-vêtements (internes) étroitement tenue très près du corps des testicules, peut également augmenter la température des testicules
  • Trop d'alcool, trop fumé ou de stress. L'abus de drogues peut aggraver les problèmes d'infertilité
  • L'ignorance du cycle ovulatoire des femmes: de nombreux couples ne sont pas conscients du cycle menstruel de la femme, et que la période autour de l'ovulation est le meilleur moment pour se faire oeuf fécondation. Il existe plusieurs méthodes pour le couple connaît le jour sera l'ovulation (contrôle de la température basale des femmes, des kits de contrôle des niveaux commerciaux de LH dans l'urine des femmes, etc.). Gardez à l'esprit, cependant, que le sperme éjaculé reste active dans les muqueuses vaginales des femmes pendant environ 48 heures, puis l'ovulation éjaculation et ne doit pas se produire simultanément
  • Certains médicaments pour certaines maladies telles que le diabète, peut provoquer l'éjaculation rétrograde. Ce est alors que l'éjaculation, le sperme est renvoyé au lieu de la vessie à travers le pénis
  • troubles de l'éjaculation: beaucoup de couples l'infertilité est due à un sexe trop rares; une idée fausse existe suggérant réserves de sperme sont épuisés après chaque éjaculation, et les périodes d'abstinence, aurait donc d'étendre. Il a été constaté, toutefois, qu'un nombre élevé de spermatozoïdes dans éjaculations ultérieures, donc l'éjaculation doit être fréquente dans la période autour de l'ovulation (ou péri-ovulatoire période), ce est vers le milieu des femmes du cycle menstruel
  • troubles de l'éjaculation, comme l'éjaculation précoce ne sont pas rares, et peut être une cause majeure d'infertilité, empêchant la bonne conservation de sperme dans le vagin. Le traitement consistera en une thérapie psychosexuelle, parfois en association avec un traitement médical
  • éjaculation rétrograde est une émission rétrograde de sperme dans la vessie lors de l'éjaculation, cause d'une mauvaise fermeture du col de la vessie; Cette fermeture défectueuse du col de la vessie peut être dû à un diabète mal contrôlé, la consommation de certains médicaments, la chirurgie du cancer de la prostate ou adénome testiculaire, ou peut être d'origine inconnue. On peut essayer un traitement avec des médicaments qui augmentent le ton du col de la vessie, qui sont efficaces chez 30% des patients. Si le traitement médical échoue, peut être utilisé sperme provenant de la vessie grâce à des technologies de reproduction assistée
  • L'absence de l'éjaculation (anéjaculation) survient chez les patients souffrant de lésions de la moelle épinière; Il peut également se produire chez les patients atteints années de diabète mal contrôlé de l'évolution, il peut en résulter de la chirurgie génitale et la région rétropéritonéale, ou peut être le résultat de la consommation d'antidépresseurs, certains antipsychotiques et anti-hypertenseurs
  • testiculaire Toxique: il existe de nombreux médicaments qui peuvent être toxiques pour la production de sperme et la spermatogenèse (bloqueurs de canaux calciques, la cimétidine, un acide valproïque, la sulfasalazine, la cyclosporine, la spironolactone, la colchicine, la nitrofurantoïne, allopurinol et certains agents chimiothérapeutiques) ; vous devrez arrêter ou modifier ces médicaments pour d'autres non toxique chez les patients avec l'infertilité. Il a été démontré certaines habitudes toxiques comme la marijuana, l'alcoolisme chronique, de cocaïne et même le tabac d'avoir un effet négatif sur la fertilité, la production d'une diminution du nombre de spermatozoïdes dans le sperme ou les modifications de la morphologie ces spermatozoïdes. L'utilisation de stéroïdes androgènes anabolisants ou supprime la production de testostérone dans les testicules, qui se traduit par une diminution du nombre de spermatozoïdes, qui peut être partielle (oligozoospermie) ou totale (azoospermie)
  • L'exposition professionnelle à des substances telles que le plomb, le cadmium et le manganèse, a également été liée à l'infertilité
  • Troubles hormonaux: l'infertilité masculine est souvent due à des changements hormonaux dans les diverses maladies du système endocrinien, comme le syndrome de Kallmann (qui provoque un hypogonadisme hypogonadotrophique), la production excessive de prolactine (hyperprolactinémie), le déficit isolé de la testostérone, l'hypothyroïdie, hyperplasie surrénale congénitale, etc.
  • Des anomalies génétiques: environ 6% des hommes infertiles présente une altération de leurs chromosomes, comme le syndrome de Klinefelter, syndrome XYY ou syndrome de Noonan. Ce pourcentage se élève à 21% pour les patients atteints d'azoospermie
  • infections des voies
  • L'infection génitale est une seule cause de l'échec des spermatozoïdes à 1,6% des couples infertiles; atrophie testiculaire après une épididyme-orchite, épididymite ou une prostatite après une obstruction de l'épididyme, peut causer l'infertilité masculine. Le traitement de ces procédés sera antibiotique
  • L'infertilité d'origine immunologique: le sperme est capable d'induire la synthèse d'auto-anticorps; ceux-ci se trouvent dans 3-12% des hommes subissant étude de l'infertilité. Vasectomie, infection des voies génitales, torsion testiculaire ou un traumatisme testiculaire peut provoquer une réaction immunitaire contre les spermatozoïdes. Le traitement implique l'utilisation de corticostéroïdes systémiques, avec un grand nombre d'effets secondaires, de sorte que dans ces cas, ont tendance à utiliser des méthodes de reproduction assistée
  • cryptorchidie: ce est la présence d'un ou des deux testicules de l'abdomen, ne ayant pas tombé dans l'enfance, le scrotum appropriée; environ 0,8% du mâle adulte présenté cryptorchidie, dont les deux tiers sont troisième unilatérale et bilatérale. Chez ces patients sont souvent en moins de spermatozoïdes dans le sperme
  • La varicocèle est une veine dilatée (ou varices) veines du testicule, et est présent dans 30% des hommes souffrant d'infertilité; environ 90% de la varicocèle sont laissés testicule. Entre autres facteurs, varicocele provoque l'infertilité en augmentant la température dans le scrotum. Le traitement est chirurgical
  • processus fébriles: la production de sperme est très sensible à la température augmente le niveau des testicules, il est fréquent de voir une diminution de la motilité des spermatozoïdes ou la présence de spermatozoïdes avec des altérations de structure secondaire de la fièvre, ils peuvent persister pendant des mois après subi le processus
  • idiopathique ou inexpliquée infertilité: jusqu'à 40% des patients infertiles ne est pas la cause de l'infertilité. Dans ces cas, nous parlons de l'infertilité masculine idiopathique
(0)
(0)
Article précédent Terre Haute Aerospace

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha